Pollution de l’air : la Bretagne dépasse le seuil d’alerte

Publié dans : Les polluants du quotidien, jeudi 13 mars 2014, par bruno

Aujourd’hui, le 13 mars 2014, les concentrations moyennes en particules de moins de 10 microns (PM10) ont dépassé le seuil d’alerte de 80 µg/m3 sur 24 heures glissantes.

Le seuil d’alerte est atteint, dans le département du Finistère, lorsque simultanément deux capteurs de mesure de la qualité de l’air enregistrent des valeurs moyennes horaires supérieures ou égales à 80 µg/m3 sur 24 heures glissantes.

A 8h , Air Breizh a enregistré les valeurs suivantes :

  • sur QUIMPER : 82 µg/m3
  • sur BREST :
    • station Desmoulins : 81 µg/m3 , tendance à la baisse
    • station Macé : 94 µg/m3 , stable.

Pour limiter la pollution

Il est recommandé de :

- réduire les vitesses de tous les véhicules
- pratiquer le covoiturage, utiliser les transports en commun
- limiter l’usage des véhicules diesel non équipés de filtres à particules,
- limiter les transports routiers de transit,
- pour les émetteurs industriels, limiter les émissions de particules et d’oxydes d’azote,
- éviter le chauffage par le bois et le charbon,
- limiter les activités de loisir génératrices de particules (manifestations publiques de sports mécaniques, feux d’artifice, etc.),
- limiter l’usage d’outils d’entretien non électriques,
- reporter les épandages agricoles d’engrais.

Rappel des principaux effets sur la santé

Selon leur taille, les particules vont pénétrer plus ou moins profondément dans les voies respiratoires :
Les particules les plus grosses (comprises entre 5 et 10 µm) sont retenues au niveau des voies aériennes supérieures et sont dégluties. Les particules les plus fines (inférieures à 5µm) peuvent atteindre les alvéoles pulmonaires, irriter les voies aériennes inférieures (surtout chez l’enfant) et altérer la fonction respiratoire dans son ensemble.
Les particules peuvent par ailleurs transporter des composés toxiques, comme par exemple certaines substances mutagènes ou cancérogènes comme certains hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP).

Recommandations sanitaires

Il est recommandé :
- pour les enfants de moins de 6 ans : de ne pas modifier les déplacements indispensables mais d’éviter les promenades et les activités à l’extérieur,
- pour les enfants de 6 à 15 ans : de ne pas modifier les déplacements habituels mais d’éviter les activités à l’extérieur et les exercices physiques et reporter toute compétition sportive, de privilégier à l’intérieur des locaux les exercices physiques d’intensité moyenne ou faible et de reporter toute compétition sportive, qu’elle soit prévue à l’extérieur ou à l’intérieur des locaux,
- pour les adolescents et les adultes : de ne pas modifier les déplacements prévus, d’éviter à l’extérieur des locaux les activités sportives violentes et les exercices d’endurance, de privilégier les activités sportives dans les gymnases pour les personnes sensibles ou qui présenteraient une gêne à cette occasion, d’adapter ou suspendre l’activité physique en fonction de la gêne ressentie, de reporter dans la mesure du possible les compétitions prévues à l’extérieur des locaux.

Il est :
- demandé aux parents et à tous les personnels s’occupant d’enfants d’être vigilants vis à vis de l’apparition de symptômes évocateurs (toux, gêne respiratoire, irritation de la gorge, des yeux) lors des épisodes de pollution et de ne pas hésiter à prendre un avis médical ; il convient également de ne pas aggraver les effets de cette
pollution en ajoutant des facteurs irritants : fumée de tabac ou utilisation de solvants,
- conseillé aux parents d’enfants asthmatiques de signaler l’asthme de leur enfant aux responsables de la structure qui l’accueille,
- recommandé aux patients souffrant d’une pathologie chronique, asthmatiques, insuffisants respiratoires ou cardiaques de respecter leur traitement de fond, d’être vigilants par rapport à toute aggravation de leur état.

Pour toute information à caractère sanitaire, il est possible d’obtenir des renseignements en s’adressant à son médecin ou en appelant - Air Santé : 02 99 28 25 98.

Une ligne téléphonique est ouverte 24h/24h : Air Santé : 02 99 28 25 98.
Contact Air Breizh : 02 23 20 90 90 -Internet : airbreizh.asso.fr