Stimulateurs et défibrillateurs cardiaques...

Publié dans : Les lundis de la santé, lundi 26 septembre 2016, par Jean Denis

Stimulateurs et défibrillateurs cardiaques implantables.

Le stimulateur cardiaque implantable : son but est de remplacer le « circuit électrique » normal du cœur lorsque celui-ci est défaillant. Il est habituellement implanté sous la peau et relié à des sondes positionnées dans le cœur. Il dure en moyenne 10 à 15 ans. Depuis mars 2016, certains patients ayant besoin d’une stimulation cardiaque, peuvent bénéficier des atouts de la nanotechnologie. Le stimulateur classique est positionné sous la peau vers la clavicule. Aujourd’hui, pour les patients qui remplissent certaines conditions, un mini-stimulateur de la taille d’une pièce de un euro et sans sonde peut être implanté directement dans le ventricule droit du cœur. Sa longévité est toutefois moindre que celle du stimulateur classique.

Le défibrillateur cardiaque implantable est un appareil un peu plus volumineux mais ressemblant à un stimulateur cardiaque (pace maker) et placé, comme lui, sous la peau. il est relié au cœur par des électrodes. Programmable également à travers la peau ce défibrillateur permet d’enregistrer les troubles du rythme et de les traiter afin d’éviter un arrêt cardiaque en cas de trouble du rythme ventriculaire grave. Il peut servir également de stimulateur cardiaque. Cet appareil est implanté dans certains cas de façon préventive même si le patient n’a rien ressenti auparavant.

Le Professeur Jacques MANSOURATI et le Docteur Gilles QUINIOU aborderont ces évolutions technologiques et répondront aux questions que vous pouvez vous poser.

Retrouvez la conférence en cliquant ici

Version html5

Documents joints