Appel à projet : l’alimentation durable, un levier contre la précarité

Publié dans : Alimentation et Activité Physique, mercredi 3 février 2016, par Mélanie Durose

Cet appel, sous l’égide de la Fondation de France, comprend 2 thèmes d’égales priorités : un levier contre la précarité alimentaire et un levier contre la précarité économique. Note d’intention à déposer avant le 31 mars 2016.

Le thème 1 a pour objectif de lutter durablement contre l’insécurité alimentaire des personnes et foyers en précarité alimentaire au regard des contraintes auxquelles ils doivent faire face et de la baisse des financements publics, en préservant leurs dignités (contre-don, utilité sociale etc.).

Les projets peuvent se situer sur les champs :

•de l’aide alimentaire : tester des nouveaux modèles d’aide, leurs plus-values sociales, leurs viabilité économique,
•de l’informel : former, impliquer les acteurs, améliorer les circuits informels, rapprocher les structures officielles de ces populations
•ou de tout autre domaine structurant l’alimentation des personnes ciblées.

La Fondation portera une attention particulière aux nouveaux migrants.

Le thème 2 a pour objectif de favoriser l’insertion et l’autonomisation économique des personnes sans emploi et en risque de précarisation, grâce à une activité dans le secteur de l’alimentation durable.

Les projets devront permettre aux bénéficiaires de se qualifier dans un métier de l’alimentation durable, ou de créer leur activité dans ce secteur9. Ils devront s’appuyer sur une analyse du marché du travail permettant de justifier la stratégie choisie.

Aux critères généraux de la Fondation s’ajoutent les critères suivants :

- Seules les structures à but non-lucratif et relevant de l’intérêt général sont éligibles pour cet appel ;
- La durée de l’action est comprise entre 1 et 3 ans ;
- Le projet se situe en France ;
- Le projet a des objectifs clairs permettant la mise en place d’indicateurs d’évaluation d’impact.

Les projets éligibles font l’objet d’une présélection sur note d’intention grâce à l’évaluation des critères suivants :

- Adéquation des objectifs du projet avec l’objectif de l’appel ;
- Connaissance des publics ciblés et de leurs besoins/attentes ;
- Implication des bénéficiaires dans la définition du projet et sa gouvernance ;
- Impact du projet sur ses bénéficiaires ;
- Viabilité économique du projet au-delà de la demande de financement ;
- Qualité du montage du projet ;
- Qualité du consortium.

Les projets présélectionnés seront ensuite invités à remplir le dossier de demande de financement complet en ligne, évalué sur les mêmes critères.

Documents joints